Hydrospeed Uganda 2006

  • Accueil
  • Livre d'Or
  • Galeries
Accueil > L'expédition > Vendredi 10 novembre 2006
  • Translate
  • To translate this Site with AltaVista Babel Fish, click a flag : Translate in English Translate in Deutsch
  • Contact

  Vendredi 10 novembre 2006

Charl part du Cap, Marc de Toulouse et Raphaël de Paris.
Tous se retrouvent enfin.

Vendredi 10 novembre 2006, lever vers 4h00 pour Raphaël et Marc. Guillaume emmène Raphaël à Roissy, Atchoum emmène Marc à Toulouse.

JPEG - 75.6 ko
Raphaël

au départ

JPEG - 83.4 ko
Marc

Les 2 enregistrent sans problème 35 kilos de bagages avec un sac hors dimension malgré les 30 kilos autorisés.

Pas de problème pour passer les contrôles à 6 heures du matin.
Quelques confiscations de liquide et de fromage, des fouilles au corps, mais ça va.

Arrivés à Bruxelles, de nouveaux contrôles et Marc et Raphaël se retrouvent par hasard de la queue devant les détecteurs.

On appelle Lolo, John et la famille une dernière fois, on parle prix de plaques de mousse et on embarque sous le soleil en priant que nos bagages suivent.

L’avion décolle à l’heure sous le soleil.

Nous survolons la Belgique, l’Allemagne, les Alpes autrichiennes, puis l’Italie.

JPEG - 47.2 ko
Vue de la côte italienne

Raphaël reconnait Venise grâce à sa lagune, ses toits rouges et son pont. Ca lui rappelle des souvenirs.

Marc repère le Vésuve et son cratère.

JPEG - 78.9 ko
Le Vésuve

Marc et Raphaël discutent de leurs dernières sorties (Marc en a plus a raconter), de la Fédé, du RIPH et de leur famille.

Traversée de la Méditérannée et arrivée sur la Lybie, puis du Soudan, désertiques. Nous découvrons le Nil, énorme bande qui serpente dans le désert avec une légère bande de vert, quelques îles et villages.

JPEG - 19.6 ko
Vue du Nil sur le Soudan

Nous changeons nos montres : en Ouganda, il y a 2 heures de plus. Quand il est 19 heures en France, il est 21 heures.

Beau coucher de soleil d’un côté, nuit de l’autre et terre toute sombre.

JPEG - 23.5 ko
Coucher de soleil vue d’avion

Nous arrivons de nuit à Nairobi.

Décollage pour Entebbe, il ne reste plus que 750 kilomètres sur les 6 000 et quelques.

Pour Raphaël, c’est 750 km, une heure de vol et une étape de trop : belle tempête entre Nairobi et Entebbe et 3 minutes avant l’atterrissage, il remplit un sac.

Arrivés a Entebbe, passage de la douane où le policier entasse les billets de 10 dollars pour les visas, nous retrouvons nos 4 sacs intacts. Aucun contrôle des sacs, et Marc et Raphaël retrouvent Charl qui les attend depuis 3 heures.

JPEG - 44.7 ko
Notre avion
JPEG - 72.2 ko
Chariot de bagages

Il est avec Paul, le directeur de l’orphelinat. Accueil chaleureux. Nous prenons deux taxis, direction une guest house. Petite déception : il fait nuit. Nous ne voyons pas grand chose. Que des pubs pour le téléphone portable, des gens qui marchent en pleine nuit au milieu de nulle part sur la route.
Comme partout ailleurs, l’autoroute s’arrête 10 kilomètres après l’aéroport : route sans ligne apparente, peu de lumières, mais bitume en bon état.

Arrivés à la guest house, Paul nous quitte et nous nous endormons à 1 heure du matin.

Ca fait 19 heures que nous sommes éveillés.

Voir le compte-rendu du Samedi 11 novembre 2006.