Expédition Hydrospeed Equateur 2004 [ Soutien ]   [ Livre d'Or ]    [ Plan du site ]
Accueil > L’expédition au jour le jour > Jour 13 - Rio Pastaza : une petite dernière avant le retour



  Vendredi 5 novembre... Premiers départs
  L’équipe "à terre"
  Samedi 6 novembre - Aéroport de Roissy
  Jour 01 - Paris/Quito... Quitte tôt Paris et rejoins Quito tard !
  Jour 02 - Latitude 0° - 0° - 0°
  Jour 03 - Arrivée à Baeza
  Jour 04 - Enfin dans l’eau !
  Jour 05 - Un bon play spot
  Jour 06 - L’Oyacachi
  Jour 07 - La Cosanga et Baeza
  Jour 08 - Baeza - Tena
  Jour 09 - Jatunyacu
  Jour 10 - Départ pour Banos et Misahuali Lower
  Jour 11 - Tena - Banos
  Jour 12 - Achats et excursion
  Jour 14 - Retour vers Quito
  Jour 15 - Hasta luego Ecuador
  Bilan et remerciements


 


 Le Projet
 L’expédition au jour le jour
 Les précédentes expéditions
 Galeries de photos
 Contributions

Jour 13 - Rio Pastaza : une petite dernière avant le retour

Une eau dense, chargée de pierres ponce.

Lever tranquille ce matin, même Denis se lève tard ! Il a plu toute la nuit, les affaires de nage qui séchaient encore sont trempées.

JPEG - Magasin à Banos - 121.4 ko
Magasin à Banos

Aujourd’hui, deux groupes se forment : le groupe nageurs, qui comprend Daniel, Marc et Mouton,

JPEG - LRMP, Les Roule Ma Poule n’avaient pas nagé - 124.9 ko
LRMP, Les Roule Ma Poule n’avaient pas nagé

et le groupe touriste, soit Denis, Marco, Niko et Raphaël, mais aussi Nadia, une suissesse rencontrée la veille aux bains.

JPEG - Raphaël, Marc, Tina et Niko - 82 ko
Raphaël, Marc, Tina et Niko
JPEG - Riph Raph - 95.5 ko
Riph Raph

Pour les nageurs, le problème vient du ciel : à cause de la pluie de la nuit, les rivières ont triplé de volume. Le Rio Topo dont la descente avait été envisagée la veille au soir semble un peu chaud avec un tel débit. Repli sur un parcours plus sage : la classique en raft du Rio Pastaza, un tronçon de classe III + sur plus de 20 km.
Après avoir réglé et marchandé le taxi-navette, nous voila partis ... une bonne demi-heure de route et les trois nageurs se retrouvent au bord de la rivière : une eau dense, chargée de sable noir (couleur chocolat), de grandes vagues et un courant exceptionnel qui nous fait penser aux rapides de l’Inn et de l’Oetz, en Autriche.

JPEG - Mouton - 174.5 ko
Mouton
JPEG - Une eau couleur chocolat - 156.1 ko
Une eau couleur chocolat
JPEG - Daniel - 132.3 ko
Daniel

Un grand moment de glissades et quelques zigzags entre d’énormes pleureurs et vigoureux rappels. Les mouvements d’eau sont surprenants, les drossages qui entament les falaises de conglomérats de lave engendrent des vagues à surf sur plusieurs dizaines de mètres. Par moment l’eau bouillonne, le courant ne sait plus où aller puis reprend sa folle course vers Puyo ...

Anecdote : au début du parcours, Marc reçoit un caillou qui saute sur son flotteur. C’est vrai, les galets roulent et font vibrer l’eau sous leur passage durant toute leur descente, mais de là à projeter des galets hors de l’eau ... Il nous faut récupérer un de ces galets sauteurs pour comprendre : nous sommes entourés de pierre-ponce, sans doute venue des pentes du Tungurahua.

Autre anecdote : au bout d’une heure dix de descente, nous apercevons un véhicule qui ressemble au taxi navette. Un coup d’œil à la montre nous incite à poursuivre notre chemin : le chauffeur avait estimé un temps de descente de mas o menos 2 heures 30 à 3 heures. Nous poursuivons notre chemin. Mais au détour d’une jonction entre deux bras, nous voyons nettement malgré la distance le chauffeur nous faire de grands signes ! C’est bien l’arrivée : un quart d’heure de plus et nous se retrouvions à Puyo !

Et c’est ainsi que les trois nageurs entament une mémorable remontée faite de traversées et de cheminements dans le dédale des îles du Rio Pastaza dont le lit à cet endroit fait plusieurs centaines de mètres de large.

JPEG - Marc et Mouton marchent pour retrouver la bonne rive, entre les bras et les îles - 115.4 ko
Marc et Mouton marchent pour retrouver la bonne rive, entre les bras et les îles

Vous l’aviez deviné, nous n’étions pas sur la bonne rive !!!

Au final : une dernière descente récréative sur le sol équatorien à 20 km/h de moyenne et que nous n’aurions pas voulu rater ...

Mais le groupe touriste n’aurait raté pour rien au monde leur programme du jour : Marco, Raphaël, Denis, Niko et Nadia ont décidé de monter en quad sur le versant opposé au volcan pour tenter de l’apercevoir sous un autre jour.

Location de 4 quads et d’une moto pour Marco pour 3 heures et c’est parti ! Nadia nous montre le chemin qu’elle a gravi en deux heures la veille. Au bout d’une demi-heure de montée en quad, nous atteignons la crête à 2 600 mètres et nous découvrons médusés le volcan enneigé !

JPEG - Le Tungurahua enneigé - 45.1 ko
Le Tungurahua enneigé

Le Tungurahua apparaît entre les nuages blancs qui passent juste à son sommet. Nous mettrons quelques minutes à comprendre qu’une partie des nuages n’en sont pas : ce sont les volutes de vapeur d’eau émises par le volcan qui montent dans le ciel. C’est magique !

Nous redescendons tranquillement et attaquons la descente de la vallée vers Puyo. Passage de tunnels très impressionnant en quad, arrêt régulier pour observer les cascades qui descendent dans le canyon du Rio Pastaza.

Nous finissons par arriver au pied d’une nacelle qui nous permet de traverser le Rio.

JPEG - La nacelle nous permet de traverser le Rio - 122.4 ko
La nacelle nous permet de traverser le Rio

Machinerie simple mais efficace : un moteur de camion actionné par un homme entraîne une nacelle pouvant contenir 6 personnes.

JPEG - Niko, Marco, Raph et Denis dans la nacelle - 97.1 ko
Niko, Marco, Raph et Denis dans la nacelle

A grande vitesse, nous traversons la rivière et arrivons de l’autre côté du canyon dans un grand jardin.

JPEG - De l’autre côté du rio - 121.6 ko
De l’autre côté du rio

Petite visite, balade au sommet d’une cascade et nous rentrons à Baños.

JPEG - Cascade - 88.6 ko
Cascade

Le quad de Niko donne des signes de faiblesse. Du coup, il négocie une demi-heure de plus et remonte avec Denis sur la route empruntée quelques heures plutôt. Denis et Niko rapportent des superbes photos du volcan.

JPEG - Denis et Niko rapportent des superbes photos du Tungurahua - 23.4 ko
Denis et Niko rapportent des superbes photos du Tungurahua

Le soir, tout le monde se retrouve au restaurant mexicain, sauf Mouton qui a une poussée de fièvre qui disparaîtra dans la soirée.

Ensuite, Marc, Marco, Denis, Niko, Raphaël et Nadia décident de remonter en quad sur la route pour observer le volcan, mais cette fois de nuit. Nous sommes accompagnés par deux petits jeunes qui tiennent le magasin de location. La nuit promet d’être claire et le spectacle grandiose.

Mais au bout de quelques centaines de mètres de dénivelé, déception : nous arrivons dans les nuages. La ville de Baños finit par disparaître et notre périple se transforme : montée en quad dans la brume. Nous irons jusqu’à dépasser le belvédère où nous nous étions tous arrêté dans l’après-midi !
Petite séance de photos, de fous rires et de River Tonic et redescente tranquille sur Baños.

JPEG - L’escapade nocturne du Gang et des loueurs de quad - 46.3 ko
L’escapade nocturne du Gang et des loueurs de quad

Retour à l’hôtel où nous préparons nos affaires : demain, nous prenons le bus pour Quito. Ca sent la fin mais nous comptons bien profiter des paysages jusqu’au bout.

Le Gang des Nageurs du Milieu du Monde qui ne nagera plus en Equateur cette année.

Voir le compte rendu du Jour 12

Voir le compte rendu du Jour 14


Déposer un message

Liste des messages déposés
 
> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par Isa
déposé le 21 novembre 2004

F

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par
déposé le 20 novembre 2004

f

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par Nadja
déposé le 19 novembre 2004

merci a tout le monde pour cette belle journ

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par Sophie
déposé le 19 novembre 2004

Puisque c’est la derni

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par Sophie
déposé le 19 novembre 2004

Avant la nocturne en River Tonic, vous avez descendu le Rio Pastaga ?!

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par MISS-MATHOU
déposé le 19 novembre 2004

ehhhh elles sont supers chouettes les boutiques equatoriennes !!!! j’vais faire comme sev’, p

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par
déposé le 19 novembre 2004

A tout le gang,

termin

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par Cousine
déposé le 19 novembre 2004

un petit bonjour de la part de Cousine, pour Captai’n, Marc, et toute l’

 

> Jour 13 - Rio Pastaza : une petite derni        par marc
déposé le 19 novembre 2004

Raphael,

N’oublie pas de ramener une bouteille pour les amis.

Joe

 



Plan du site | Admin | http://www.hydrospeed.org/equateur2004 | Site réalisé sous Spip | Contact :

Le site de l'hydrospeed Retrouvez le Rassemblement pour le Promotion de l'Hydrospeed Retrouvez InterNev, le rendez-vous des nageurs pyrénéens